Les urgences prothétiques



En soin dentaire, la prothèse correspond à une pièce destinée à restaurer une dent cassée. On l’utilise aussi fréquemment dans les cabinets pour remplacer une dent manquante. Il existe aujourd’hui différents types de prothèses dentaires en fonction du profil clinique du patient. On cite par exemple la prothèse fixe, provisoire, amovible ou définitive.

trousse_de_secours_urgences_dentaires


Les soins prothétiques disponibles

Le Bridge dentaire
Ce soin prothétique vise à remplacer une à plusieurs dents manquantes ou abîmées. Pour y parvenir, le professionnel de santé va poser une couronne en prenant appui sur les dents voisines saines. En fonction du budget du patient ou du rendu souhaité, la couronne est disponible en céramique, en métal ou en céramo-métal.

Avant la pose du bridge, le dentiste commence par dévitaliser la dent malade. Une empreinte est ensuite réalisée afin de modeler la couronne à poser. En attendant le bridge définitif, le praticien place une prothèse provisoire. Cette disposition permet d’effectuer un test de confort au préalable.

Si la couronne convient, celle-ci est alors fixée lors d’une seconde séance. Aujourd’hui, de plus en plus de dentistes privilégient les implants dentaires aux bridges. En effet, cette alternative comporte de nombreux avantages, dont celle de ne plus abîmer les dents voisines.

La couronne dentaire
La couronne dentaire est utilisée pour reconstruire une dent malade ou dévitalisée. Lors d’une dévitalisation, la couronne est implantée dans la racine à l’aide d’un tenon. Bien que fixé, le tenon a l’avantage d’être indépendant de la couronne pour faciliter d’autres interventions.

Au moment de l’intervention, la dent malade est dévitalisée et une empreinte réalisée pour fabriquer la couronne. Une couronne provisoire en résine est ainsi mise en place, avant la couronne définitive lors de la prochaine séance.

Inlay Core
L’inlay Core est utilisé pour restaurer une dent malade ou abîmée. Cette prestation précède généralement la pose d’une couronne ou d’un implant dentaire. Dans ce cas précis, le praticien insère une pièce métallique dans les racines de la dent. Cette dernière servira alors de support à la future prothèse.

L’inlay Core a l’avantage d’offrir une excellente résistance mécanique à la prothèse. Lors de l’intervention, le praticien commence par dévitaliser la dent concernée. L’inlay Core est ensuite posé avant la réalisation de l’empreinte de la prothèse. La prothèse définitive est fixée sur l’Inlay Core lors de la seconde séance.

Prothèse adjointe
Également appelé prothèse amovible, une prothèse adjointe vise à remplacer une ou plusieurs dents à la fois. Lors de la prestation, le dentiste place la prothèse amovible en prenant appui que la gencive et les dents saines avec un crochet. Par conséquent, la prothèse adjointe peut être retirée à tout moment, au moment du lavage dentaire par exemple.


Là encore, une empreinte est réalisée afin d’élaborer une prothèse dentaire sur-mesure confortable. Une prothèse provisoire est aussi testée avant la pose de la prothèse définitive. Notons que cette solution est moins confortable qu’une pose d’implant dentaire.

Toutefois, il s’agit d’une prestation moins coûteuse, permettant de rétablir la fonction masticatoire du patient.

femme_souffrant_une_alveolite_dentaire



Urgence prothétique : comment y remédier ?

Il existe différents cas courants d’urgence prothétique. La plupart du temps, il s’agit d’une prothèse cassée, instable ou simplement tombée. Généralement, la prise en charge est différente entre une prothèse amovible ou une prothèse fixe.


Prothèse amovible abîmée
Une prothèse amovible cassée nécessite une consultation en urgence afin d’identifier l’origine du problème. En effet, un dentier qui s’abîme peut présenter certaines défaillances comme :
  • La présence d’un trou ou d’une fissure dans la prothèse
  • Une prothèse cassée en deux ou une dent décollée
  • Un crochet abîmé ou une dent fissurée
  • Un éclat dans une dent ou un partiel métallique défectueux

Seul un chirurgien dentiste est en mesure de déterminer la possibilité d’une réparation de votre prothèse. Dans certains cas, une réparation s’avère en effet inutile ou parfaitement insuffisante.


Traitement post soin d’urgence :
Votre dentiste urgentiste n’est pas en mesure de réparer votre prothèse amovible dans les meilleurs délais ? Différentes raisons ont pu être évoquées :
  1. Votre dentier est ancien (entre 5 et 7 ans)
  2. Vous multipliez les réparations sur un même endroit
  3. Plusieurs morceaux ont été perdus

Dans ces différents cas, il est conseillé de contacter le dentiste qui a réalisé votre prothèse amovible. Ce dernier pourra alors constater les faits et envisager la mise en place d’une nouvelle prothèse. En effet, le remplacement d’une prothèse dans son intégralité peut se révéler avantageux financièrement pour le patient.

Dans le cadre d’une prothèse instable, cette dernière peut survenir dans différents cas de figure : Il se peut en effet qu’il y a eu des modifications importantes dans votre bouche, dont une résorption des tissus qui entoure votre dent. Il se peut également qu’une prothèse devienne instable après une durée de vie de 5 ans environ.

Pour y remédier, un dentiste est en mesure d’effectuer un rebasage sur votre prothèse pour s’adapter aux changements. Dans les cas les plus simples, Il peut également vous préconiser l’utilisation d’une simple colle dentaire. Notons que les prothèses sur implant restent une solution durable à cette problématique.


Prothèse fixe abîmée
Une prothèse fixe abîmée représente un cas d’urgence majeur. Plus la consultation est rapide, plus l’éventualité d’une réparation est admise. En effet, une prise en charge rapide permet d’éviter d’autres éventuelles complications.

Dans la majorité des cas, une prothèse fixe abîmé peut être réparé de manière durable. Vous récupérez immédiatement votre confort buccal et votre esthétique d’origine.

La détérioration d’une prothèse fixe peut avoir différentes origines. En effet, les prothèses dentaires sont constituées en acrylique. Bien que résistant, ce matériau est sensible aux phénomènes suivants :
  • La mastication d’aliments trop durs
  • Le dessèchement de l’acrylique
  • Une prothèse dentaire trop ancienne (5 à 10 ans)
  • Un défaut dans la fabrication
  • Grincement des dents pendant le sommeil

En revanche, il est rare de consulter pour une prothèse sur implant détérioré. En effet, ce type d’implant est réputé pour sa solidité, lié à sa fabrication en titane. Si les dents sont bien entretenues, elles peuvent aussi durer une vie entière.

Dans tous les cas, une prothèse qui vient de s’abîmer mérite certaines précautions d’usage
  1. Consultez une clinique dentaire en urgence
  2. N’essayez jamais de recoller vous-même votre prothèse (les colles domestiques étant particulièrement néfastes pour l’organisme)

La confection et la mise en place de prothèse exige une grande rigueur et précision. Seul un professionnel qualifié peut envisager une réparation.


Traitement post soin d’urgence :
Il existe certaines situations ou la réparation d’une prothèse fixe est impossible. C’est le cas par exemple si :
  1. Votre prothèse arrive au terme de sa durée de vie
  2. Votre prothèse a subi une détérioration majeure
  3. Votre prothèse présente des signes d’usure majeurs.

Dans ces cas précis, le dentiste urgentiste procédera à une réparation provisoire. À la fin de la visite, prenez rendez-vous immédiatement avec votre dentiste afin d’obtenir un avis fiable. Si une réparation semble inutile, la pose d’une nouvelle prothèse dentaire peut être envisagée.