Prothèses dentaires au laboratoire



Une prothèse dentaire est un dispositif médical permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. La prothèse intervient dans différents cas de figure, pour solutionner une carie, une fracture de la dent ou une parodontite par exemple. La prothèse dentaire a une fonction à la fois esthétique et fonctionnelle.

En plus de garantir une belle dentition, elle permet de restituer une mastication normale. Aujourd’hui, une prothèse est conçue par des techniciens en laboratoire. Grâce aux avancées numériques, les prothésistes offrent des prothèses avec une haute précision. Vous bénéficiez de travaux sur-mesure avec une traçabilité exceptionnelle tout au long du processus de fabrication.


essai_bridge_dentaire_sur_moulage



Qu’est-ce qu’un laboratoire de prothèses ?

Prothésiste : l’exigence technique au quotidien

Un laboratoire de prothèse est l’endroit dédié à la fabrication des prothèses dentaires. Le prothésiste a un rôle complémentaire à celui du praticien en cabinet. En effet, c’est lui qui réalise l’ensemble des travaux prothétiques à destination des patients. Le prothésiste est confronté à différentes exigences techniques et esthétique au quotidien. La prothèse dentaire n’est jamais réalisée en série. Chaque cas est unique, et exige une approche personnalisée.

Le prothésiste est un interlocuteur privilégié du professionnel de santé. En effet, il réalise un ensemble de prothèses à partir des empreintes buccales du patient. Le prothésiste est apte à travailler différents matériaux comme le métal, la résine, la zircone, le titane ou la céramique. Il intervient dans la conception de différentes prothèses, comprenant couronnes, bridges, implant, mais aussi facettes dentaires.

L’enjeu est de mouler la prothèse en tenant compte des besoins spécifiques du patient. Le praticien accède à un ensemble de matériaux comme la résine, la céramique les métaux ou certaines pâtes thermoplastiques.

Les avancées numériques au service de la précision

Il s’agit d’un métier de haute précision, soutenu aujourd’hui par les différents équipements numériques (CAO/CFAO, etc.). L’usinage numérique a considérablement développé la production prothésiste actuelle. La prothèse dentaire s’inscrit aujourd’hui dans une démarche de confort et d’innovation pour le praticien et le patient. Le prothésiste devient un professionnel du numérique à part entière. Il maîtrise un ensemble d’outils complexes comme les scans et les imprimantes 3D par exemple.

Ces diverses technologies présentent un avantage majeur pour le patient traité. La prothèse est aujourd'hui modélisée sur ordinateur avant fabrication. La prothèse est donc conçue au micron près, pour s'adapter au plus près des besoins du patient. Cependant, les techniciens prothésistes sont aussi capables d’assurer un ensemble de finitions à la main.

Un laboratoire de prothèse s'inscrit dans une démarche de développement et de recherche. C’est pourquoi les progrès en lien avec l’implantologie y sont particulièrement développés.

Le processus de fabrication des prothèses

Il existe deux types de prothèses fabriquées en laboratoire. Les prothèses fixes et les prothèses amovibles. Le choix d’une prothèse dépend de différents critères, comme votre budget ou la nature de vos besoins.

Les prothèses fixes sont aujourd'hui réalisées à partir des logiciels de CAO. Dès les années 2000, la modélisation 3D était déjà appliquée dans la réalisation des bridges par exemple. Depuis, de nouvelles contraintes sont apparues sur le marché de la prothèse dentaire. Les professionnels de santé exigent des matériaux à la fois résistant et esthétique (comprenant une imitation parfaite de la dent d'origine).

C’est le cas par exemple des prothèses bio-compatibles (comme les prothèses fixes en céramo-céramique qui induisent des solutions de conception et d’usinage plus abouties). Aujourd’hui la fabrication numérique a progressivement remplacé le maquettage CAO d'hier. De l’aveu des prothésistes, la conception de prothèses d’aujourd’hui offre un gain de temps et de précision considérables.

La modélisation 3D a aussi considérablement amélioré la conception des prothèses amovibles. On le voit essentiellement sur la fabrication des châssis métalliques, longtemps conçu à partir d’une modélisation tactile. Aujourd’hui, les techniciens font état d’un gain de temps de 20 minutes en moyenne par prothèse.


prothesiste_travaillant_sur_une_dent



Les prothèse fixes : Définition

Contrairement à une prothèse amovible, la prothèse fixe ne peut être enlevée de la bouche du patient. Elle nécessite un suivi médical afin de les entretenir rigoureusement. On en distingue un certain nombre, comme :

Les prothèses céramo-métalliques

Les prothèses céramo-métalliques sont les plus développées en laboratoire. Elles se caractérisent par un alliage de métal et de céramique pour restituer l’aspect naturel de la dent. Cette option est particulièrement sollicitée pour son faible coût et sa robustesse. Cependant, la prothèse céramo-métallique peut créer un léger liseré gris sur votre gencive.


L’inlay Onlay

On utilise ce type de prothèse dans la reconstitution des dents cariées. De plus en plus de praticiens la préconisent en remplacement des résines photopolymérisables. Pour la réaliser, le praticien creuse une cavité dans la dent cariée puis prélève une empreinte. La prothèse est ensuite confectionnée sur mesure en laboratoire. Notons qu’un composite en céramique est à la fois plus résistant et esthétique.

Les prothèses céramiques

Cette option haut de gamme est constituée uniquement de céramique. Il offre un résultat parfaitement naturel et provoque moins d’allergie pour le patient. En effet, la céramique est un matériau biocompatible de plus en plus travaillé en laboratoire.

Les implants dentaires

Les implants permettent de remplacer une dent manquante lorsque la racine naturelle a été endommagée. Un implant est placé dans l’os puis relié à la prothèse à l’aide d'un palier en titane. Il s’agit d’une confection très précise à base de matériaux ultras-résistants (ce qui explique son coût élevé). L'implantologie est un domaine de recherche très étudié dans les laboratoires de prothèse.

Les prothèses amovibles : Définition

La prothèse amovible est davantage connue sous le nom de dentier. Fabriquée en résine acrylique ou porcelaine, la prothèse amovible peut être retirée facilement de la bouche (pour le nettoyer ou avant d’aller dormir).

Réalisée en plastique, elle est ajustée à la gencive à l’aide de crochets appelés stellites. La prothèse amovible est réalisée en laboratoire à partir des empreintes effectuées sur le patient. Aujourd'hui, les logiciels numériques permettent de gagner en précision, notamment sur la conception des crochets.


Un laboratoire de prothèse propose aujourd'hui une précision numérique exceptionnelle. Grâce aux récentes mutations technologiques, les laboratoires privilégient un équipement innovant, à base de scanners, d’imprimante 3D et d’usineuses. Les laboratoires se spécialisent aussi dans une grande variété de prothèses, qu’il s’agisse de prothèses adjointe ou d’implantologie.
Le laboratoire établit avec le praticien une relation de confiance au service du confort de sa patientèle. En perpétuel changement, le laboratoire de prothèse se forme continuellement aux avancées techniques de son domaine.