Sensibilité dentaire : Causes et prise en charge



L'hypersensibilité dentinaire, aussi appelée la sensibilité dentaire, se manifeste par des douleurs dentaires, qui se déclenchent dans des situations très particulières : avec un aliment trop chaud ou trop froid, en se rinçant la bouche ou en se brossant les dents.

Les douleurs sont similaires à celles d’une carie, mais contrairement à celles-ci, les douleurs d’hypersensibilité dentaire ne sont pas localisées sur une dent précise mais sur l’ensemble de la denture.

Généralement liés à une perte d’émail ou à une récession gingivale, les problèmes de sensibilité dentaire touchent une large population. Aussi communs soient-ils, ils ne doivent pas être minimisés, car ils peuvent être le signe d’une affection plus grave. Ainsi, si la sensibilité est continue, il est indispensable de consulter votre dentiste.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur la sensibilité dentaire, ses causes et les façons de la gérer.


homme_serrant_les_levres_a_cause_de_douleurs_dentaires



Les causes de l’hypersensibilité dentinaire

Le symptôme des dents sensibles (hypersensibilité dentinaire) se développe lorsque la dentine - qui est la couche de dent plus molle qui se trouve sous la surface dure de l'émail - est exposée. Une fois la dentine exposée, les pores microscopiques appelés tubules qui mènent au nerf dentaire ne sont plus protégés. Les aliments chauds, froids et parfois sucrés ou les reflux acides peuvent déclencher des douleurs de sensibilité.

L’exposition de la dentine résulte de deux problèmes dont les causes peuvent être multiples :
  • La récession gingivale : lorsque les gencives s'éloignent de vos dents au niveau de la ligne gingivale, exposant ainsi la couche dentinaire de votre dent ; 
  • La perte d’émail : L'émail est la couche dure à la surface de la dent (cf. fiche sur l’émail dentaire). Bien qu'il soit plus dur que tous les autres constituants du corps humain, avec le temps, il peut progressivement s'user jusqu'à laisser apparaître la dentine en-dessous.

La récession gingivale est une des causes de la sensibilité dentaire

Des gencives saines sont essentielles pour des dents saines. La récession gingivale est une des causes de sensibilité dentaire. 

La récession de la gencive est un processus très lent qui prend des années à se développer et qui se caractérise par la perte de la gencive recouvrant la racine des dents. Une personne n'en réalise pas l'évolution jour après jour, jusqu'à ce que certains symptômes apparaissent. Les dents paraissent plus longues, des démarcations entre les dents et leurs racines sont visibles et surtout des douleurs surviennent, du fait de l’exposition des parties plus sensibles de la dent. Elle est généralement causée par de mauvaises habitudes en matière d’hygiène comme le brossage horizontal, ou l’utilisation d’une brosse à dents trop dure (cf. fiche sur l’hygiène bucco-dentaire).

Une récession gingivale est une anomalie dont les causes sont toujours multiples. Cela peut provenir d’un ou de plusieurs des facteurs suivants :

  • Une mauvaise hygiène buccodentaire. Un brossage trop rare ou insuffisant peut favoriser des infections (accumulation de la plaque causant de l’inflammation et fragilisant la gencive) ;
  • Un brossage trop agressif (ou une brosse à dents trop dure) peut traumatiser ou blesser la gencive, offrant ainsi une porte d’entrée aux bactéries susceptibles de causer une infection (cf. fiche sur le brossage des dents);
  • Maladies parodontales (gingivites et parodontites d’origines diverses) ;
  • Certains traitements orthodontiques affectent essentiellement les dents antérieures inférieures dans le cas d’une restauration dentaire inadéquate. Il faut savoir qu’il n’y a jamais de stricte relation de cause à effet entre les traitements orthodontiques et la récession gingivale ;
  • Une gencive mince prédispose à une récession gingivale ;
  • Une malocclusion dentaire (mauvaise relation des dents entre elles lorsque les mâchoires sont fermées) ;
  • L’hérédité contribue largement à la qualité des tissus formant la gencive ;
  • L’usage du tabac de toutes sortes, mais surtout du tabac à chiquer ;
  • La traction d’un frein labial sur la gencive (le frein est un petit muscle recouvert d’une membrane muqueuse, qui attache les lèvres et la langue aux os des mâchoires) ;
  • Le diabète. L’excès de sucre crée un environnement idéal pour les bactéries buccales, provoquant une infection qui progresse toujours plus profondément dans la gencive ;
  • Le grincement des dents (bruxisme) (cf. fiche sur le bruxisme);
  • L’excès de mastication (gomme à mâcher) ;
  • L’onychophagie (se ronger les ongles) ;
  • Une prothèse dentaire mal adaptée ;
  • Le vieillissement. Avec l’âge, les gencives deviennent moins bien irriguées, s’amincissent et se rétractent, laissant apparaître la racine de la dent.

La perte d’émail est une autre cause de la sensibilité dentaire
 
La perte d’émail peut être causée par différents facteurs :

  • Un brossage trop vigoureux : Si vous brossez vos dents trop fréquemment ou trop vigoureusement, vous risquez de finir par user votre émail ou développer une récession gingivale. Pour empêcher cela, demandez à votre dentiste des conseils pour préserver une bonne santé bucco-dentaire, ainsi que les meilleures techniques de brossage pour vous.

  • L'érosion acide : Avec le temps, les aliments et boissons acides peuvent entraîner une perte d'émail dentaire, aussi appelée érosion acide. Cela inclut les fruits et les jus de fruits, les boissons gazeuses, le café noir ou le thé, le vin et tout ce qui a un goût piquant, comme le ketchup ou la vinaigrette. Il suffit de quatre expositions à des "attaques acides" par jour pour exposer votre émail. On évitera donc une surconsommation de tous les produits acides notamment les agrumes (citron, pamplemousse, orange...). Prudence aussi avec les sodas light ou non, les boissons énergétiques et les médicaments à base de vitamine C et le vinaigre. 

  • Le grincement des dents : Le grincement des dents ou bruxisme est également une cause d’hypersensibilité dentaire. Cette affection qui se caractérise par des grincements de dents pendant la nuit favorise l’usure des dents qui, avec le temps, peut causer une exposition de la dentine sous-jacente.

jeune_femme_sur_fond_bleu_se_tenant_la_machoire



Cas particuliers de sensibilité dentaire

Certaines pathologies, qui provoquent des régurgitations acides fréquentes peuvent causer des hypersensibilités dentaires. C’est le cas notamment des troubles du comportement alimentaire (boulimie, anorexie), des traitements de chimiothérapies, des reflux gastroœsophagiens. 

La grossesse est également une période où l’on peut parfois souffrir de sensibilité dentaire du fait des vomissements du premier trimestre. (cf. fiche sur les soins dentaires chez la femme enceinte)

Comment gérer votre hypersensibilité dentinaire ?

Avec les nombreux progrès récents de la technologie de la santé bucco-dentaire, vous n'aurez peut-être pas à accepter les dents sensibles comme une réalité de la vie. Il existe un certain nombre d'options pour le traitement des dents sensibles :

  • Brossez-vous les dents et utilisez la soie dentaire deux fois par jour pour prévenir les maladies de gencive ;
  • Assurez-vous de nettoyer toutes les parties de votre bouche, y compris entre les dents et le long de la gencive ;
  • Brossez doucement et utilisez une brosse à dents électrique à poils doux. Cela aidera à prévenir un brossage trop agressif et à protéger votre émail contre l'usure ;
  • Évitez les aliments et les boissons acides ;
  • Utilisez un dentifrice conçu pour aider à protéger vos dents contre la sensibilité.

Bien qu'il existe de nombreuses méthodes de traitement en vente libre efficaces pour les dents sensibles, il est toujours préférable de consulter votre dentiste si vous éprouvez une sensibilité continue, car cela pourrait être un signe de problèmes plus graves.

Seul un dentiste peut confirmer que vous souffrez d'hypersensibilité dentinaire. Si vous ressentez le moindre problème dentaire, demandez toujours conseil à votre dentiste et n’oubliez pas de le consulter au moins une fois par an pour faire un bilan.