Tout savoir sur la carie dentaire



La carie dentaire est une maladie infectieuse d’origine bactérienne qui détruit progressivement la dent par déminéralisation de ses tissus durs. Elle évolue toujours de l’extérieur vers l’intérieur de la dent en formant une cavité et débute le plus souvent dans les zones, moins accessibles au nettoyage : le sillon dentaire, le point de contact entre les dents ou encore le collet. 

Si elle n'est pas traitée, une carie peut détruire votre dent et tuer les nerfs qui sont au centre.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les symptômes, causes et traitements des caries dentaires

Symptômes de la carie dentaire

Physiologiquement, la carie dentaire se manifeste par une douleur dont l’intensité varie en fonction du stade d’avancement de l’infection :
  • Destruction de l’émail : A ce stade, la carie est totalement indolore; 
  • Atteinte de la dentine : La dent est sensible au froid, au chaud, au sucré et à l’acide;
  • Atteinte de la pulpe : Des douleurs vives, appelées “rage de dent” peuvent apparaître, de manière spontanée ou provoquées par le chaud et le froid;
  • Formation d’un abcès : Douleurs aiguës liées à l’atteinte des tissus autour de la dent (os, ligament, gencive).

Visuellement, la carie se traduit d’abord par une tache blanche peu visible qui devient marron (plus ou moins foncé) lorsque la carie est ancienne et a été reminéralisée. Lorsqu'on remarque un trou dans la dent, la carie est déjà avancée et risque de devoir faire l’objet d’une dévitalisation.

Il est vivement conseillé de ne pas attendre d'avoir mal pour consulter un praticien.


coupe_plastique_dent_avec_carie



Les facteurs à l'origine des caries dentaires 

Quatre principaux facteurs sont à l’origine de la carie dentaire :
  • La plaque dentaire bactérienne qui se forme sur la surface des dents à la suite des repas. Les bactéries de la plaque dentaire (Streptocoques Mutans, Lactobacilles) se « nourrissent » des glucides contenus dans les aliments et produisent des acides qui agressent l’émail des dents. Un milieu buccal riche en bactéries présentera plus de risques de développer des caries. 
  • Un terrain favorable : Les dents dont l’émail est mince, mal minéralisé ou usé, résistent moins bien aux acides de la plaque bactérienne. Des dents dont les reliefs sont acccentués, ou des dents mal positionnées, retiennent plus facilement les débris alimentaires et favorisent ainsi l’accumulation de la plaque dentaire. 
  • Une mauvaise alimentation : Trop riche en acide, elle favorise la déminéralisation de l’émail. L’alimentation riche en sucres et faite de grignotages constant favorise le développement de la plaque dentaire. 
  • Le temps : Chaque fois que les trois facteurs précédents se cumulent, il y a risque pour les dents. Néanmoins, même si les agressions sont journalières, une carie demande du temps pour se constituer.

Prévention des caries

Un point essentiel pour prévenir les caries est de se brosser les dents le plus tôt possible après chaque repas, sans oublier de changer régulièrement de brosse à dents, avec du dentifrice au fluor. L'utilisation de fil interdentaire est vivement conseillée. 

Mastiquer un chewing-gum sans sucre augmente la quantité de salive dans la bouche et permet de mieux neutraliser les acides présents dans la bouche. Les gommes à mâcher peuvent donc réduire les risques de caries, mais le chewing-gum sans sucre ne doit toutefois pas se substituer au brossage. 

Pour les fumeurs, il est à noter que le tabac diminue la vascularisation, ce qui rend moins actives les défenses immunitaires locales, y compris chez les enfants exposés au tabagisme passif des parents.

Traitement des caries

Les traitements de la carie ont pour objectif d’arrêter l'évolution de la carie, d’éliminer les zones tissulaires abimées, de favoriser la cicatrisation des tissus sains sous-jacent, d’éviter la récidive et de restaurer la forme anatomique et fonctionnelle de la dent. 

  • Les caries qui n'ont pas eu le temps d'atteindre la pulpe de la dent se soignent facilement et ne nécessitent qu'un simple plombage. Une fois nettoyée, la cavité est bouchée par un amalgame ou un composite. Ainsi, la pulpe de la dent est préservée et la dent est vivante.
  • Pour une carie plus avancée, le canal de la dent devra être traité et nettoyé. Si la dent cariée est très abîmée, une dévitalisation et une extraction de la dent peuvent être nécessaires. Une prothèse dentaire sera alors posée. Ces soins sont en général effectués sous anesthésie locale.


jeune_femme_pendant_operation