La gouttière de libération occlusale dans le traitement du bruxisme



Qu'est-ce que le bruxisme ?

Le bruxisme est une pathologie qui touche près de 10% de la population et qui conduit le patient à serrer les dents de façon continue, ce qui est qualifiée par les professionnels de la santé bucco-dentaire comme une DTM, c’est-à-dire une Dysfonction Temporo-Mandibulaire. Cette pathologie incontrôlable peut provoquer des troubles très handicapants au quotidien comme des maux de tête très intenses, des insomnies, des douleurs cervicales, des acouphènes et même des déchaussements de dents. Le bruxisme peut aussi pousser le patient à se ronger les dents en grinçant avec insistance. Ce mouvement involontaire est nocturne dans la majorité des cas, et peut provenir de diverses affections du patient : une atteinte du système nerveux par métaux lourds, un parasite intestinal mais aussi un trouble liée à l’enfance et bien d’autres causes.

Indications de la gouttière

Dans tous les cas, le bruxisme peut être traité à l’aide d’une gouttière de libération occlusale qui va permettre de limiter l’érosion des dents causée par la pathologie. La gouttière occlusale est généralement le traitement idéal contre le bruxisme car le moule de cette dernière est fait sur mesure pour le patient et que, portée la nuit, elle est moins envahissante dans la vie de ce dernier.
La gouttière de libération occlusale permet, sinon d’éradiquer le bruxisme chez le patient, tout du moins d’en limiter les effets néfastes sur ses dents, mais aussi tout autre effet indésirable comme l’effet sur le sourire et sur l’usure des dents mais aussi la perte des tissus liée à l’usure.

Il est important de préciser que plus la gouttière est portée sur une longue durée, plus le résultat est efficace. La gouttière est préconisée dans le cas de patients qui rongent leurs dents ou qui grincent des dents de manière constante. Cependant, il faut garder en mémoire que cas est différent et chaque patient n’aura pas besoin de la gouttière pour les mêmes raisons. En général, n’importe qui serre les dents tout au long de sa journée. Au cumul, ce patient lambda serre les dents 15 minutes maximum. Pour un patient atteint de bruxisme, le serrage des dents peut atteindre plusieurs heures dans sa journée, ce qui contribue à une usure rapide et à de multiples conséquences, tant sur la dentition que sur le reste du corps comme les douleurs au cou et aux épaules. C’est pour ce type de patient que la gouttière est en général prescrite. Il s’agit de bruxisme statique : le serrement des dents constants, et le bruxisme dynamique, qui est le fait de grincer des dents en effectuer un léger mouvement de la mâchoire.

Pour déterminer le degré de sévérité de bruxisme dont souffre le patient, il est recommandé d’effectuer des tests du sommeil avant la pose de gouttière. Ce diagnostic définitif se réalise en laboratoire dans la plupart des cas et peut définir si le port de la gouttière est la solution adaptée au patient. Le patient souffrant de maux de cou, de tête ou de cervicales peut se trouver soulagé grâce au port de la gouttière, qui va permettre un relâchement de la mâchoire mais aussi des muscles si cette dernière est correctement réglée. Toutefois, le port de la gouttière de libération occlusale est aussi préconisé dans le cas d’un patient qui grince des dents, afin de limiter l’usure de la dentition. En fonction du besoin du patient, la gouttière peut être portée en continue durant quelques semaines, la nuit mais le jour également.


gouttière_occlusale


Comment se déroule la pose de la gouttière ?

La gouttière de libération occlusale est conçue sur mesure en fonction de la dentition du patient, de la morphologie de sa mâchoire, grâce à des empreintes dentaires. La gouttière est un dispositif fabriqué en laboratoire ou au cabinet dentaire. A la suite de ces empreintes, la gouttière est moulée et s’adapte donc parfaitement aux dents du patient. En moyenne, la gouttière met une quinzaine de jours à parvenir au dentiste depuis le laboratoire. Dès la réception de la gouttière de libération occlusale, le dentiste fixe un rendez-vous à son patient afin de vérifier que la gouttière s’adapte parfaitement à sa dentition, mais aussi pour savoir si la gouttière est agréable à porter. Si ce n’est pas le cas, le dentiste doit poncer la gouttière à certains endroits pour la rendre plus agréable à porter : c’est exactement le type de réglage que le dentiste doit faire les premiers mois de port de la gouttière.

Au sein du cabinet dentaire, une fois que le praticien s’est assuré de la stabilité et de l’ajustement de la gouttière sur la dentition du patient, celui-ci peut porter le gouttière en fonction de la prescription du médecin, c’est-à-dire, le plus souvent, la nuit.

Conseils et recommandations à propos de la gouttière de libération occlusale

La gouttière occlusale est un dispositif médical qui a besoin d’être réglé une fois par mois dans les débuts du port. C’est le dentiste qui se charge de ce réglage afin que la gouttière reste toujours parfaitement adaptée à la mâchoire du patient. En général, l’usure de la gouttière survient au bout d’une année, mais cela peut aller jusqu’à 3 ans dans certains cas. Il est conseillé de ne pas mordre les gouttières car cela peut les endommager. De la même façon, il est préconisé de la laver doucement après le retrait pour préserver son bon état.

Afin de contrôler l’usure de la gouttière et s’assurer de son efficacité, il est important de prendre des rendez-vous de contrôle fréquents chez le dentiste. Durant les premiers mois, des réglages réguliers sont à prévoir. La gouttière ne nécessite pas d’entretien en particulier si ce n’est de la manipuler avec soin, de ne pas la retirer avec un objet pointu pour ne pas l’abîmer, et de se laver soigneusement les mains avant de la manipuler, que ce soit pour la mettre ou pour la retirer. En cas de doute, il est important de contacter son dentiste qui est le meilleur interlocuteur pour répondre à toute question concernant le port de la gouttière occlusale.